Les enjeux de la dématérialisation du contrôle de légalité

janvier 31, 2007

Chaque année 8 millions de documents transitent entre les collectivités et les services du ministère de l’intérieur. Au 31 octobre 2006, nous indique 01Net, le projet Actes (Aides au contrôle de légalité dématérialisé) a permis la télétransmission de 26 000 actes. Le mouvement va s’amplifier mais certaines réticences commencent cependant à poindre : la dématérialisation pourrait avoir pour conséquences (ou pour objectif ?) la fermeture de sous-préfectures. Au détour de l’article on découvrira aussi, sous la plume de Nicolas Arpagian, l’idée iconoclaste selon laquelle « (…) le législateur n’encourage pas vraiment la dématérialisation ».

 

Source : 01net – Date : 31 janvier 2007– Auteur : Nicolas Arpagian

 Lien de l’article : http://www.01net.com/editorial/339835/secteur-public/le-controle-de-legalite-dematerialise/

 A savoir, la Cnil avait pris en mars 2006 une mesure pour favoriser la dématérialisation du contrôle de légalité : http://www.cnil.fr/index.php?id=1986


Réseaux sociaux : des profils par millions

janvier 31, 2007

Pour parvenir à recueillir des millions de profils sur des personnes, la meilleure méthode consiste peut-être à demander aux intéressés de le faire eux-mêmes. Les réseaux sociaux en ligne semblent avoir le vent en poupe avec LinkedIn qui revendique neuf millions de profils, dont trois millions en Europe, au moment où Viadeo (anciennement Viaduc) célèbre le cap du million de membres.

 

Source : Vnunet.fr – Date : 29 janvier 2007– Auteur : Philippe Guerrier

 Lien de l’article : http://www.vnunet.fr/fr/vnunet/news/2007/01/29/r-seaux-d-affaires-linkedin

 

Source : ZDnet.fr – Date : 31 janvier 2007– Auteur : Laurent Dupin

 Lien de l’article : http://www.zdnet.fr/entreprise/commercial-marketing/relation-client/0,50007171,39366644,00.htm


Janvier 2007 – Augmentation de capital

janvier 29, 2007

Augmentation du capital social de Cecurity.com qui passe de 486 000 à 712 000 euros.


Dématérialisation des bulletins de paie

janvier 29, 2007

Juriscom revient sur la question d’un député et la réponse du ministre du budget en charge de la réforme de l’Etat à propos de la dématérialisation des bulletins de paie. La dématérialisation du bulletin de paie, faculté offerte à l’employeur s’il obtient l’accord du salarié, ne fait pas perdre au document son caractère de pièce justificative. Il s’agit là de l’application, somme toute logique, de l’article 1316-1 du code civil qui accorde à l’écrit électronique, sous certaines conditions, la même valeur qu’un écrit sur papier. Pour le ministre, la dématérialisation des bulletins de paie procure un avantage supplémentaire : elle rend plus difficile les falsifications.

 

Source : Juriscom.net – Date : 29 janvier 2007– Auteur : Sandrine Rouja

 Lien de l’article : http://www.juriscom.net/actu/visu.php?ID=889

 


118012.fr : l’annuaire universel à la mode Google

janvier 27, 2007

Le site 118012.fr met à la disposition de l’internaute français un annuaire regroupant les annuaires de tous les opérateurs de télécommunications. Conçu avec une interface de recherche très simplifiée, sur le modèle de la page d’accueil de Google, il est gratuit pour l’utilisateur y compris pour le service d’annuaire inversé. Histoire de bien marquer sa différence, le site propose également un accès sur le mode « recherche à l’ancienne ». L’initiative est portée par la société l’Annuaire Universel de Guy Birenbaum. Ce dernier ferraille de longue date avec l’opérateur historique pour ouvrir le marché de l’annuaire à la concurrence. Il persiste avec ce nouveau service qui vise à concurrencer pagesjaunes.fr

 

 Découvrir le service : http://www.118012.fr


IBM offre son « identity mixer » à la communauté open source

janvier 26, 2007

Le logiciel identity mixer qui permet la création de pseudonymes quitte les laboratoires d’IBM pour atterrir au sein d’un programme Open source, Higgins project, soutenu à la fois par IBM et Novell. Pour le chief security architect d’IBM cette initiative devrait favoriser le déploiement des technologies de protection de la vie privée (ou PETs pour Privacy Enhancing Technologies) permettant aux internautes de conserver la maîtrise de leurs données personnelles. Le principe sur lequel repose identity mixer est celui des credentials. Il s’agit de vérifier auprès d’un tiers habilité qu’un personne dispose d’une caractéristique (un âge minimum, un solde créditeur à la banque) sans chercher à connaître son identité.

 

Source : News.com – Date : 26 janvier 2007– Auteur : Joris Evers

 Lien de l’article (en anglais) : http://news.com.com/2100-1029_3-6153625.html


Encre RFID et stockage liquide

janvier 25, 2007

Voilà un billet qui avait bien vocation à figurer dans la rubrique « archivage et traçabilité » de cette lettre d’information. L’auteur y décrit successivement deux innovations. L’encre RFID, proposée par la jeune société américaine Somark Innovation, est susceptible d’être appliquée aux animaux pour remplacer les puces sous-cutanées. Aux animaux voire aux humains, ce qui laisse poindre la possibilité à terme d’une « surveillance de tout et tout le monde partout ». Dans un second temps, l’auteur présente les travaux d’une équipe de chercheurs du CNRS qui constitueraient la première avancée « pour pouvoir un jour imaginer les matériaux qui permettront de stocker l’information à l’échelle de quelques atomes ». On mélange le tout et on obtient comme scénario de science-fiction une encre à la fois traçable et support de stockage.

 

Source : Agoravox – Date : 25 janvier 2007– Auteur : Dominique Van-Den-Abbeel

 Lien de l’article : http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=18147

 Le site de Somark Innovation : http://www.somarkinnovations.com/