Le coût de l’anonymat pour la carte Navigo

août 25, 2007

Un passe Navigo permettant d’utiliser les transports en commun en Ile-de-France est désormais proposé aux usagers dans une version anonyme moyennant 5 euros. Le STIF (Syndicat des Transports en Ile-de-France) donne ainsi satisfaction à la CNIL qui demandait depuis 2003 un titre de transport permettant de garantir la liberté d’aller et venir anonymement.  En cas de perte de la carte, l’utilisateur sera dans l’obligation de payer à  nouveau. Le journaliste spécialisé Jean-Marc Manach  récuse le terme d’anonymat et préfère parler « d’identité auto administré par le client » qui permet d’être « un tantinet moins fiché ». De toute façon, l’épisode constitue une étape importante avec l’anonymat désormais considéré comme une option commerciale et non comme un droit.

 

Source : ZDNet.fr – Date : 8 août 2007– Auteur : Philippe Astor

 Lien de l’article : http://www.zdnet.fr/actualites/informatique/0,39040745,39372023,00.htm

Source : Paris bouge-t-il ? – Date : 22 août 2007– Auteur : Jean-Marc Manach

 Lien de l’article : http://parismobile.blog.lemonde.fr/category/webtech

 

Publicités

Carte d’identité locale

août 24, 2007

Un groupe de réflexion britannique – New Local Government Network (NLGN) – a publié en août 2007 un document qui défend la thèse selon laquelle un système de cartes électroniques locales serait plus efficace que le dispositif de carte nationale d’identité électronique qui doit être mis en œuvre au cours des prochaines années. Selon Victoria Barbary, l’auteur de l’étude, ces cartes locales – équivalent britanniques de nos cartes de vie quotidiennes (CVQ) – présentent de nombreux avantages. Elles ont vocation à être à la fois une preuve de l’identité du porteur largement acceptée, une clé d’accès aux services publics en ligne et un moyen de paiement pour les transports. Elle indique également que le système de la carte de proximité est plus approprié qu’une carte nationale pour refléter le caractère fragmenté et localisé de l’identité. Dans le système imaginé, le porteur de la carte se verrait reconnaître le droit de mettre à jour en ligne ses éléments biographiques.

 

Source : KableNET  – Date : 20 août 2007

 Lien de l’article (en anglais) : http://www.kablenet.com/kd.nsf/FrontpageRSS/4A318022AD7AEA5A8025733D0047E54F!OpenDocument

 Le document Local Identity du NLGN (en anglais) : http://www.nlgn.org.uk/public/wp-content/uploads/local-identity-_white-paper.pdf


Les tiers de télétransmission, nouveaux acteurs de la e-administration

août 24, 2007

Dans un article très complet, 01 Réseaux fait le point sur l’émergence d’un nouveau type d’acteur sur le marché de la e-admnistration territoriale : le tiers de télétransmission ou TDT. Ces prestataires prennent en charge l’acheminement électronique sécurisé des documents officiels dématérialisés entre les collectivités locales et les administrations centrales. On y apprend notamment que sur les 110 000 collectivités et établissements publics locaux, seuls 4000 représentent un réel enjeu économique pour cette nouvelle activité. Certains observateurs restent circonspects. Alain Risson, élu local spécialiste de longue date de ce type de sujet, feint de craindre que l’on invente, « et en plus chères – des choses pour se compliquer la vie ». 01 Réseaux, sagement, indique que « l’important reste la marche – même à pas lents – vers l’électronique ».

 

Source : 01 Réseaux  – Date : 23 août 2007– Auteur : Jean-Pierre Blettner

 Lien de l’article : http://www.01net.com/editorial/356837/le-demarrage-contrarie-des-tiers-de-teletransmission/


Web Médecin donne accès à l’historique des remboursements

août 23, 2007

Depuis juillet 2007, les médecins libéraux qui le souhaitent peuvent avoir accès à l’historique, sur un an, des prescriptions des patients ayant donné leur accord. Le site Web Medecin de la CNAM (Caisse Nationale d’Assurance Maladie) a reçu le feu vert de la CNIL. Une Fédération des utilisateurs des logiciels médicaux et l’Ordre de médecins demeurent cependant critiques. Le patient a certes la possibilité de refuser mais celui qui accepte ne peut pas consulter son propre historique ni masquer certaines informations.

 

Source : Le Monde – Date : 21 août 2007

 Lien de l’article : http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-651865,36-946327,0.html

Source : 01Net  – Date : 21 août 2007– Auteur : Hélène Puel

 Lien de l’article : http://www.01net.com/editorial/356789/vos-depenses-medicales-accessibles-aux-medecins-sur-le-web/


Cecurity.com anime l’atelier Identités numériques des Rencontres de l’Innovation Publique et de l’administration électronique

août 17, 2007

 Arnaud Belleil animera l’atelier « Identités numériques : plus de services, moins de liberté ? » le 12 septembre 2007 à Nantes dans le cadre des Rencontres de l’Innovation Publique et de l’administration électronique (Inop).

En savoir plus


Directive 95/46 : l’application avant la modification

août 10, 2007

Pour Peter Hustinx, contrôleur européen à la protection des données, il n’est pas nécessaire d’actualiser la Directive européenne de 1995 sur la protection des données à caractère personnel. A court terme, il s’agit plutôt d’obtenir une complète application de ce texte y compris par le recours à des instruments non contraignants comme les labels ou les technologies de protection des données. De nouvelles réglementations spécifiques pour des technologies comme le RFID pourraient être envisagées. Autre pistes évoquées par Peter Hustinx pour renforcer la protection de la vie privée, la possibilité de recourir aux plaintes collectives (class actions) ou l’obligation pour les responsables de traitement d’informer toutes les personnes fichées en cas de faille de sécurité.

 

Source : e-Legal Blog  – Date : 7 août 2007– Auteur : Philippe Wallaert

 Lien de l’article : http://p.wallaert.free.fr/blog/?p=159

 Le texte complet de l’avis de Peter Hustinx (18 pages en anglais) : http://www.edps.europa.eu/EDPSWEB/webdav/site/mySite/shared/Documents/Consultation/Opinions/2007/07-07-25_Dir95-46_EN.pdf


Pour la CNIL, l’adresse IP est bien une donnée personnelle

août 9, 2007

La Cnil s’alarme publiquement des conséquences de deux arrêts rendus en avril et mai 2007 par la Cour d’Appel de Paris selon lesquels l’adresse IP ne constitue pas une donnée à caractère personnel. Tout en insistant sur le fait que l’ensemble de ses homologues européens a rappelé en juin 2007 que l’adresse IP était bien une donnée à caractère personnel, la Cnil sollicite de la part du garde des sceaux un pourvoi dans l’intérêt de la loi.

 

Source : ZDNet  – Date : 7 août 2007– Auteur : Estelle Dumout

 Lien de l’article : http://www.zdnet.fr/actualites/internet/0,39020774,39371998,00.htm