GOOGLE ET LA PRIVACY

janvier 29, 2008

Le projet d’acquisition de DoubleClick par Google suscite de nombreuses craintes de la part des défenseurs de la vie privée. Certes, Google n’est pas un monstre Orwellien dont le projet secret serait de surveiller tous les habitants de la planète. La firme de Mountain View restera pourtant durablement interpellée sur les questions de protection des données en raison d’une triple particularité : la domination dans le secteur des moteurs de recherche, l’étendue de ses nouvelles activités et la nature de son modèle économique.

En savoir plus

Publicités

Un peu d’humour

janvier 28, 2008

On doit pouvoir aussi en rire.

Une vidéo de deux minutes en anglais : http://www.2803.com/internet/google-big-brother/


Google Health : un premier aperçu

janvier 24, 2008

Google – tout comme Microsoft – prévoit de développer rapidement un service en ligne pour les dossiers médicaux des particuliers. Les données de santé étant particulièrement sensibles, l’incursion de Google dans ce secteur suscitera inévitablement des interrogations voire de vives critiques. Il est déjà possible de se faire une idée du type de service que Google souhaite mettre en œuvre en découvrant la version bêta de la page d’accueil du service Google Health.

 

 Découvrir la page d’accueil en version Bêta (en anglais) : http://blogoscoped.com/archive/2008-01-23-n83.html


Yahoo adopte l’identifiant unique OpenID

janvier 20, 2008

Yahoo adopte le système open source d’authentification unique (Single Sign On) OpenID qui permet à un utilisateur d’accéder à tous les sites utilisant ce dispositif. Concrètement, Yahoo aura la possibilité d’attribuer à près de 250 millions de ses utilisateurs une URL unique qui pourra être utilisée comme mot de passe non seulement sur Yahoo mais aussi sur les autres sites partenaires d’OpenID. L’objectif est d’éviter la multiplication des identifiants et mots de passe particulièrement pénibles à gérer pour les internautes.

 

Source : VNUnet – Date : 18 janvier 2008

 Lien de l’article : http://www.vnunet.fr/fr/news/2008/01/18/un_identifiant_unique_openid_pour_yahoo_et_blogger

 En savoir plus sur OpenID (pages 12 et 13) : http://www.identitesactives.net/files/CRFedId1_18122007.pdf

 


Indexation collaborative des archives

janvier 19, 2008

Flickr, célèbre site de partage de photos, propose à ses utilisateurs de participer à l’indexation d’archives issues de la collection du Congrès américain.

 

Source : News.fr – Date : 18 janvier 2008

 Lien de l’article : http://www.news.fr/actualite/culture-loisirs/0,3800002043,39377584,00.htm


Le Comité Balladur pour un « défenseur des droits fondamentaux »

janvier 18, 2008

Le Comité de réflexion et de proposition sur la modernisation et le rééquilibrage des institutions de la Vème République (ou Comité Balladur) a rendu son rapport au Président de la République le 29 octobre 2007. Parmi le 77 propositions formulées par le Comité celle qui porte le numéro 76 mérite d’être soulignée. Elle concerne l’institution d’un « Défenseur des droits fondamentaux reprenant notamment tout ou partie des attributions (…) de la CNIL ». Toujours selon la proposition du Comité il serait élu pour six ans par l’Assemblée nationale à la majorité des trois cinquièmes. Réagissant à cette idée, Alex Türk, Président de la Cnil, a exprimé ses « inquiétudes ».

 

 Lire la proposition 76 du Comité : http://www.comite-constitutionnel.fr/actualites/?mode=details&id=48

 

Source : News.fr – Date : 17 janvier 2008

 Lien de l’article : http://www.news.fr/actualite/societe/0,3800002050,39377494,00.htm


Digital Footprints

janvier 17, 2008

L’organisme américain Pew Internet a rendu public le 16 décembre 2007 un rapport intitulé « Digital Footprints » consacré à la gestion de l’identité en ligne. Le document fourmille de chiffres sur les opinions ou pratiques et l’on apprend ainsi qu’un utilisateur d’Internet sur 10 occupe un poste qui nécessite une forme d’auto-promotion en ligne ou que 6% des adultes ont déjà tenté de faire retirer un contenu en ligne les concernant. Le rapport établi une distinction entre les données rendues disponibles par l’intervention de la personne concernées (Active Digital Footprint) et celles qui sont accessibles sans action préalable de sa part (Passive Digital Footprint). Il propose enfin une typologie en quatre populations distinctes face à la question de la gestion de leur propre identité et ligne.

 

 Accéder au rapport (42 pages en anglais) : http://www.pewinternet.org/pdfs/PIP_Digital_Footprints.pdf