Legal Opinion sur CecurCrypt, coffre-fort numérique crypté de Cecurity.com

septembre 30, 2015

CecurCrypt, logiciel de coffre-fort électronique crypté sous le contrôle exclusif de l’utilisateur, a été juridiquement évalué par la société d’avocats Caprioli & Associés.

L’évaluation juridique (Legal Opinion) de Cabinet Caprioli & Associés concerne la conformité de l’offre CecurCrypt de Cecurity.com avec les exigences de la CNIL pour la délivrance de son label services de coffre-fort numérique et notamment les exigences relatives à la sécurité informatique.

« La présente Legal Opinion a pour objectif principal d’offrir aux clients de Cecurity.com la garantie que CecurCrypt peut leur permettre de disposer d’un label CNIL de services de coffre-fort numérique, sous la réserve de mettre en œuvre des mesures organisationnelles et techniques en complément des fonctionnalités déjà assurées par CecurCrypt », écrit ainsi le cabinet d’avocats.

Lire le communiqué


Dématérialisation des marchés publics et coffre-fort électronique

septembre 10, 2015

Plus de dix ans après son lancement, la dématérialisation des marchés publics présente un bilan mitigé. Les pouvoirs publics entendent profiter du nouvel élan suscité par les textes européens en cours de transposition et proposent un Plan national de dématérialisation des marchés publics articulé autour de 10 propositions.

En ce qui concerne, la fourniture d’attestations tout au long de la vie du marché, une des voies envisagées est de « recourir à des espaces de stockage numérique sur le cloud ou envisager, par exemple, d’utiliser les coffres-forts électroniques détenus par les entreprises sur leurs serveurs, ou par des tiers, dans le respect des dispositions du RGS et du règlement eIDAS ».

Il est également précisé qu’ « une réflexion doit être menée (…) afin de définir les modalités d’un archivage électronique sûr et accessible ».


CecurCrypt, coffre-fort électronique crypté

juillet 2, 2015

Cecurity.com annonce sa nouvelle offre CecurCrypt, logiciel de coffre-fort électronique crypté sous le contrôle exclusif de l’utilisateur. Avec CecurCrypt, les fournisseurs de services de coffre-fort numérique, y compris leurs informaticiens, n’ont plus accès aux données de leurs clients. Cette offre française représente ainsi une innovation majeure sur le marché. CecurCrypt est une marque déposée de Cecurity.com.


Rapport « Ambition numérique » du CCNum et coffre-fort numérique

juin 19, 2015

Le rapport Ambition Numérique du Conseil National du Numérique (CCNum), rendu public le 18 juin 2015, comporte 70 propositions dont l’une a pour intitulé : « Encourager le développement de coffres-forts numériques publics ou privé à partir de l’identifiant France Connect, respectant des règles communes de sécurité et de design  » (page 133/398)

Cette recommandation s’intègre dans un ensemble ayant pour titre « Développer des services publics numériques adaptés aux usages, dans un cadre de confiance ».

Défini comme un « espace de stockage en ligne destiné à conserver des documents numériques de manière sécurisé », le coffre-fort numérique doit, selon les auteurs du rapport, permettre l’interopérabilité et assurer le respect de la vie privée avec des conditions de sécurité importantes. Cependant il n’est pas fait référence au Label CNIL coffre-fort numérique, ni au chiffrement des documents électroniques déposés dans le coffre-fort numérique.


Journée Cloud coffre-fort numérique

février 11, 2015

Telecom ParisTech organise le 26 février 2015 une journée sur le thème Cloud coffre-fort numérique. Au programme, neuf interventions dont l’une de Cecurity.com à propos des certifications et labels du coffre-fort numérique.


France Connect, Etat plateforme et coffre-fort électronique

février 5, 2015

France Connect, qui sera expérimenté à partir de 2015, proposera aux usagers des services publics en ligne un dispositif d’authentification unique (ou SSO Single Sign On). Au-delà de cette première fonction, France Connect a aussi la volonté d’être la base d’un « Etat plateforme » qui dispenserait l’utilisateur de transmettre à une administration un document qu’une autre administration posséderait déjà. Comme l’explique Jacques Marzin, DSI de l’Etat, la démarche France Connect « présuppose que c’est à l’administration de réunir les différentes données de l’usager et de lui offrir en retour de nouveaux services publics numériques ».

L’idée est prometteuse à défaut d’être totalement novatrice. Elle figurait déjà dans ses grandes lignes dans le Livre Blanc Administration électronique et protection des données personnelles de février 2002 (Rapport Truche). A noter que le nouveau dispositif envisagé prend en considération le fait que l’usager puisse déjà disposer de son coffre-fort électronique personnel proposé par l’un des opérateurs du marché.


Actualités du coffre-fort numérique

août 20, 2014
  • Alain Borghesi, vice président de la Fédération des Tiers de Confiance (FTNC) et Pdg de Cecurity.com intervient à l’occasion du Salon Solutions Demat le 2 octobre 2014 à Paris lors d’une conférence intitulée « Coffres-forts électroniques : choisir le bon prestataire face à une offre pléthorique« .
  • En août 2014, plus de 1,2 million de personnes sont inscrites au service Digiposte, le coffre-fort numérique de La Poste.
    Source : http://pro.01net.com/editorial/624722/deja-330-millions-deuros-de-chiffre-daffaires-pour-le-numerique-a-la-poste/
  • Le coffre-fort de Worldline (Digital Safe Component) est certifié NF Logiciel depuis le 15 juillet 2014. Il s’agit du deuxième logiciel de coffre-fort numérique, après celui de Cecurity.com, à obtenir cette certification
    Source : https://services.infocert.org/certificats/CERTIF-14-240.pdf