Guide de mise œuvre du Relevé d’Identité du Coffre-fort électronique (RIC)

octobre 7, 2015

La Fédération des Tiers de Confiance (FNTC) a publié le 6 octobre 2015 son Guide pratique de mise en œuvre du Relevé d’Identité de Coffre-fort numérique (RIC). Présenté comme un référentiel essentiel  pour les acteurs de la relation digitale, il entend « offrir aux acteurs de la dématérialisation, et plus particulièrement à ceux qui adressent des documents numériques à leurs clients ou administrés, la possibilité de concrétiser l’utilisation de cette adresse de domicile numérique des particuliers ou des entreprises. » Lire également le communiqué.

Publicités

Le coffre-fort numérique administratif

octobre 5, 2015

Véronique Méot a réalisé pour la revue Actuel Expert Comptable une enquête en deux volets, datée des 29 et 30 septembre 2015, consacrée au coffre-fort numérique administratif.

Extraits de ce contenu uniquement accessible par abonnement :  » (…) les spécialistes de l’archivage (cecurity.com, Dacopost) qui proposent des solutions, affirment que les freins technologiques pour les ouvrir aux administrations n’existent pas. Pour preuve : « le dépôt du Fec (fichier des écritures comptables) dans leur coffre-fort numérique par certaines grandes entreprises qui séparent ce fichier des autres fichiers d’informations comptables et acceptent d’en ouvrir l’accès à l’administration fiscale si besoin », avance Alain Borghesi. »

En savoir plus : http://www.actuel-expert-comptable.fr/content/coffre-fort-numerique-administratif-un-projet-utopique-2deg-partie


Archivage en ligne et coffre-fort électronique au salon Banque & Innovation 2015

août 28, 2015

Alain Borghesi, Président et directeur général de Cecurity.com intervient lors de la conférence sur l’archivage en ligne et le coffre-fort électronique organisée dans le cadre du salon Banque & Innovation 2015. La conférence qui se déroulera le jeudi 1er octobre 2015 à 10h15.

Si Cecurity.com orientera sa présentation sur l’impératif du cryptage pour les coffres-forts numériques bancaires, le thème général de la conférence est ainsi présenté par les organisateurs : « Archiver les documents bancaires dans une plate-forme informatique afin d’éviter la consommation de papier et de centraliser toute l’information sur le client final. Tel est l’un des objectifs de la banque dans un contexte 2.0. Ainsi, de nombreuses institutions déploient ou testent des solutions d’archivage en ligne et de coffre-fort électronique qui leur permettent, par la même, d’évoluer vers des offres extra-bancaires par exemple en proposant l’archivage des factures ou des impôts. Quelles sont les initiatives des banques dans les domaines de l’archivage en ligne et du coffre-fort électronique ? Quelles sont les propositions des prestataires ? La conférence donnera la parole à différents acteurs du marché sur ces sujets « 


Rapport « Ambition numérique » du CCNum et coffre-fort numérique

juin 19, 2015

Le rapport Ambition Numérique du Conseil National du Numérique (CCNum), rendu public le 18 juin 2015, comporte 70 propositions dont l’une a pour intitulé : « Encourager le développement de coffres-forts numériques publics ou privé à partir de l’identifiant France Connect, respectant des règles communes de sécurité et de design  » (page 133/398)

Cette recommandation s’intègre dans un ensemble ayant pour titre « Développer des services publics numériques adaptés aux usages, dans un cadre de confiance ».

Défini comme un « espace de stockage en ligne destiné à conserver des documents numériques de manière sécurisé », le coffre-fort numérique doit, selon les auteurs du rapport, permettre l’interopérabilité et assurer le respect de la vie privée avec des conditions de sécurité importantes. Cependant il n’est pas fait référence au Label CNIL coffre-fort numérique, ni au chiffrement des documents électroniques déposés dans le coffre-fort numérique.


France Connect, Etat plateforme et coffre-fort électronique

février 5, 2015

France Connect, qui sera expérimenté à partir de 2015, proposera aux usagers des services publics en ligne un dispositif d’authentification unique (ou SSO Single Sign On). Au-delà de cette première fonction, France Connect a aussi la volonté d’être la base d’un « Etat plateforme » qui dispenserait l’utilisateur de transmettre à une administration un document qu’une autre administration posséderait déjà. Comme l’explique Jacques Marzin, DSI de l’Etat, la démarche France Connect « présuppose que c’est à l’administration de réunir les différentes données de l’usager et de lui offrir en retour de nouveaux services publics numériques ».

L’idée est prometteuse à défaut d’être totalement novatrice. Elle figurait déjà dans ses grandes lignes dans le Livre Blanc Administration électronique et protection des données personnelles de février 2002 (Rapport Truche). A noter que le nouveau dispositif envisagé prend en considération le fait que l’usager puisse déjà disposer de son coffre-fort électronique personnel proposé par l’un des opérateurs du marché.


Coffre-fort numérique du professionnel, pour quels usages ?

décembre 3, 2014

« Coffre-fort numérique du professionnel, pour quels usages ?  » : tel sera le thème de la table-ronde organisée le 4 décembre 2014 à Clermont-Ferrand dans le cadre du workshop « Confiance numérique et dématérialisation« , événement organisé par la Chaire Industrielle de Confiance Numérique.

Les intervenants à cette table-ronde animée par Guillaume Vernat, Cluster Auvergne TIC, sont Pierre Aubry, Imprimerie nationale, Pascal Bony, Caisse d’épargne Auvergne Limousin, Matthieu Grall, CNIL et Alain Borghesi, Président directeur général de Cecurity.com.


CREATION DU LABEL CNIL SERVICES DE COFFRE-FORT NUMERIQUE

mars 21, 2014

Avec sa délibération du 23 janvier 2014 portant adoption d’un référentiel pour la délivrance de labels en matière de services de coffre-fort numérique, la CNIL vient de créer son premier label relatif à une technologie. Tour d’horizon d’un dispositif qui doit garantir aux utilisateurs un haut niveau de protection de leurs données personnelles.

Lire la suite